Apprendre à coudre à un enfant 3ème partie

Navrée  de cette longue absence sur le blog, mais les 2 derniers mois ont été très chargés !

Pour toutes les familles c’est toujours pareil en fin d’année scolaire : fêtes, spectacles, anniversaires, Baptême, etc… Malgré cela, nous avons continué nos cours par-ci, par-là… Et les petites élèves ont tellement progressé que le prochain réel cours sera la réalisation ultime du tote bag ! 🙂

Cours 4 :

Création d’une panière / vide poche en jean recyclé.

Avec le bas d’une jambe en jean, le même que nous avons utilisé précédemment, nous avons fait ce vide poche. J’adore, c’est super pratique ! On peut en faire de différentes tailles, suivant les jeans (adulte ou enfant).

Très facile à faire !!!

20160323_162116

Il vous faut :

  • bas d’une jambe en jean
  • une grosse aiguille et du fil épais assorti (ou non si vous voulez faire un contraste) Vous pouvez prendre du fil de coton utilisé pour faire de la broderie, ou de la laine.

 

20160323_141629Il faut déterminer quelle hauteur on souhaite en tenant compte du volume et du revers.

20160323_152048A l’envers, on place les coutures existantes latérales l’une contre l’autre, ensuite il faut coudre comme sur la photo.

La couture ne sera pas visible de l’extérieur.

Il ne reste plus qu’à retourner, puis faire le revers, qui cachera le bas du vieux jean élimé.

20160323_152306

Cours 5 :

Création d’un nœud de papillon.

Dans l’idée de personnaliser les panières, les filles ont pensé faire une déco brodée ou en tricotin, puis finalement, elles ont opté pour le plus rapide : un nœud de papillon.

Il vous faut :

  • un morceau de tissu
  • du fil assorti.
  • et pour le centre, l’une a voulu l’entourer de laine, l’autre le coudre manuellement plissé. A vous de choisir !

 

Toujours dans l’idée d’être autonome, chacune a réfléchi à la taille de son nœud, puis a élaboré son patron.

Pour cela, il ne faut pas oublier de compter l’endroit et l’envers, ainsi que les marges de couture.

20160415_145633

On coud endroit contre endroit (à l’envers, comme elles diraient^^), sur presque tout le tube. On laisse 3-4cm de libre pour retourner.

On pense bien à faire ressortir les angles avec un crayon ou délicatement à l’aiguille.

Et enfin, on termine en couture invisible. Si si, c’est simple, il suffit juste de respirer un grand coup, de s’installer confortablement, et … PATIENCE !!! 😉 lol

20160415_145621

Et voilà leurs œuvres !!

20160415_145509 20160415_145720

Encore un grand BRAVO aux filles !!! 😀

Publicités

Apprendre à coudre à un enfant 2nde partie

Voici la suite des cours de couture de ma fille Clara et de son amie L.. Je dois dire que je suis fière d’elles, elles sont assidues dans leur travail, patientes, soignées et motivées. 😉

20160316_162042

Voici les créations de L. 10 ans ! Un pique-aiguilles qu’elle peut accrocher à la machine à coudre et un ballotin de lavande. 🙂

Cours 3 :

Créations de ballotins de lavande.

Quand nous avons montré à L. les petits ballotins de lavande que nous confectionnons avec mes enfants chaque année pour le plus grand plaisir de toute la famille (tante, mamies, …), elle a tout de suite voulu en faire !

Il lui a donc fallu réfléchir à la taille qu’elle souhaitait lui donner, plutôt carré, ou rectangle? Pour dessiner le patron, on a donc fait un peu de géométrie…

Il vous faut :

  • une feuille, une règle, un crayon et une gomme
  • une chute de tissu et du fil assorti (ou non si vous voulez faire un contraste^^)

20160316_162223

Voici son patron. 

Cours 4 :

Pique épingles

Nous avons accroché un second bouton à l’arrière afin de pouvoir toujours avoir notre création à portée de main lorsque nous cousons. Le tout est accroché à l’élastique (qui sert à régler la taille) que nous avons récupéré sur le vieux jean enfant utilisé précédemment .

Il vous faut :

  • une feuille, un compas (ou un gros bol), un crayon et une gomme
  • une chute de tissu et du fil assorti 
  • de la laine
  • 2 boutons
  • Ouate de rembourrage

Une fois le tissu découpé en double, il faut les épingler faces avant l’une contre l’autre. Prenez bien soin de marquer à l’aide d’épingles ou de crayon, un espace où il ne faudra pas coudre. Cela permettra de retourner la création.

20160302_154130

Une fois retourné, on remplit de ouate de rembourrage. Si vous n’en avez pas, vous avez sûrement un vieux coussin qui n’a pas aimé un lavage en machine… 

20160302_155338

Maintenant, place à la couture à la main. Pour le fermer certaines essaieront de coudre avec un point invisible, d’autres feront au plus simple, car il ne faut pas oublier que le but est de limiter les échecs pour nos apprenties couturières. 😉 

20160302_160044

Pour la dernière étape, il faut une aiguille à laine et de la laine. 

Faire un nœud au bout de la laine, et piquer au centre du coussin. Il faut entourer un côté du « coussin » et repiquer au centre en serrant bien. Il faudra répéter cette opération autant de fois que vous le souhaitez. Pour nous 6 fois. Bien serrer et faire un nœud, qui sera caché par le bouton.

20160412_172548.jpg

Il ne reste plus qu’à mettre 1 ou 2 boutons selon votre choix d’utilisation. Le choix a été rude, car nous collectionnons les boutons avec notre fille ! 😉 Pas vous ?

Nous avons mis un gros bouton ou un bouton fantaisie sur le dessus et un autre plus petit qui rentre dans les trous de l’élastique « règle-taille ».

20160316_161930

Au final, nous avons de nouveaux pique-épingles. Les papillons pour L. et le petit oiseau pour moi.

Encore une fois, je suis hyper fière de ma fille et  de sa copine  ! 😀

 

J’espère sincèrement que ces petits conseils vous auront aidé à apprendre la couture à de jeunes apprenties. 

N’hésitez pas à laisser un commentaire, pour donner des idées ou simplement pour les encourager ! C’est avec plaisir que je publierai vos photos de créations !

Vous retrouverez la suite de leurs cours prochainement avec la création d’une corbeillle / vide-poche en jean 😉 , en utilisant la jambe d’un pantalon.

Bien évidemment si vous utilisez une partie de cet article, je vous remercie de me citer …

Apprendre à coudre à un enfant :) 1ère partie

Ma fille a voulu apprendre à coudre à la machine il y a 2 ans à peu près, elle avait donc 8 ans. Juste après que je m’y sois mise aussi, grâce à internet. Elle a fait quelques petites créations avec sa jeune tatie. Elles étaient trop mignonnes avec leurs petites machines à coudre. 🙂

Lors de sa soirée pyjama, son amie L. m’a confié qu’elle aimerait elle aussi apprendre à coudre. Du haut de ses 9 ans 1/2, elle n’est pas vraiment une débutante en matière d’aiguilles car elle tricote déjà et elle brode parfaitement.  😉 J’ai donc proposé à sa maman de la prendre avec moi certains mercredis après-midis pour que les filles apprennent à coudre. C’est quand même plus sympa et plus motivant à deux ! Par contre, je vous déconseille plus de 2 élèves, afin d’avoir assez de temps pour chacune, et que le temps d’attente entre les 2 ne soit pas trop long, la motivation s’envolerait…

Ma fille souhaite toujours coudre sur sa machine Joustra où il ne manque que le point arrière et L. coud sur ma machine Singer.

Maintenant que je vous ai présenté mes jeunes adorables élèves, je vais vous détailler comment je m’y prends. 

Je leur ai expliqué ce que j’allai leur apprendre, et je leur ai demandé ce qu’elles aimeraient faire. Elles m’ont cité quelques idées et je les ai invitées à faire une liste de leurs envies. Ma fille a montré à sa copine ses créations, ainsi que les miennes, faciles à réaliser.

Donc voici ce qui a été retenu : un petit personnage en feutrine à accrocher, un petit ballotin de lavande (ou plusieurs 😉 ), un pique-épingles en forme de tomate, une pochette pour ranger un livre, une corbeille style vide poches en jean, une pochette qui ferme avec un zip et projet final un sac en tissu : tote bag !

Le plus important est de ne pas oublier l’essentiel : ça doit rester un plaisir pour l’enfant et l’adulte. Pensez donc à bien valoriser l’enfant à chaque étape, de la même manière que l’on les valorise dans tout ce qu’ils entreprennent : école, loisirs,…

Ce n’est pas parfait ? Et alors, nous non plus ça ne l’était pas à nos débuts !

Au fur et à mesure, l’enfant prend confiance en lui, tout comme nous ! 🙂

Je vous rappelle que je ne suis ni couturière ni enseignante, juste une maman passionnée par la création et tout ce qui touche autour du fil !

Cours 1 :

Pour commencer, découverte de la machine !

20160316_162834.jpg

Nous avons patiemment fait le tour de ma modeste machine à coudre, en détaillant chaque partie. Puis L. a dû mettre la bobine de fil et la canette en place. Pas facile de ne rien oublier ou de se tromper de sens ! Ma fille connaissait déjà cette partie.

Ensuite, coudre sur des feuilles de papier.  

Un labyrinthe afin de faire des lignes droites et des angles droits, et un jeu point par point à relier pour découvrir le dessin. Le but étant de savoir coudre droit, maîtriser la pédale (pas si facile, ça va très vite!) et le pied de biche. 🙂

Penser à mettre une aiguille fine, afin de ne pas reproduire mon erreur… J’avais cousu un tote bag en jean juste avant ! :/ 

Cours 2 :

Savoir découdre et coudre à la main !

Pour cette séance que j’ai divisé en 2, j’ai voulu leur faire comprendre que nous avions des « trésors » autour de nous, tout simplement en faisant de la récupération (encore et toujours 🙂 ), ainsi elles n’auront pas le réflexe d’acheter tout ce dont elles ont besoin… On recycle au maximum !!

Etape 1 : Découdre :

Pas forcément très fun mais indispensable pour toute couturière.

Nous avons utilisé de vieux jeans du fils d’une amie pour récupérer le plus de choses possibles : les boutons et l’élastique caché que l’on trouve souvent pour ajuster la taille, et le plus long, le ZIP (fermeture Eclair). Nous utiliserons les jambes pour faire de petites corbeilles plus tard.

Je leur ai juste montré comment découdre le zip, ça a été leur « devoir » à faire pour une prochaine fois. Avec elles feront une petite pochette, moi j’ai fait un porte monnaie.

Etape 2 : Coudre à la main :

Encore une fois, leur patience est mise à l’épreuve. 🙂 Elles ont réalisé de petits personnages en feutrine.

20160204_152248

Voilà leurs modèles, pour l’anniversaire de E. 3 ans, je lui ai fait un hibou et un petit cœur pour L.

Une fois le sujet choisi, il a fallu dessiner des patrons en tenant compte de plusieurs critères : une fois rembourré ce sera plus petit que le dessin (donc on agrandit le patron), il faut aussi faire un patron pour les yeux et le nez. 

Elles ont fait un cœur et des têtes de chat.

Il nous faut:

  • de la feutrine,
  • du fil coton ou de la laine fine pour coudre
  • de la laine pour les moustaches
  • une aiguille à laine.

Je vous invite à regarder le tutoriel sur le même sujet.  https://assistantematernelle33620.wordpress.com/2013/03/16/personnage-en-feutrine-et-laine/

 

J’espère sincèrement que ces petits conseils vous auront aidé à apprendre la couture à de jeunes apprenties. 

C’est avec plaisir que je publierai vos photos de créations !

N’hésitez pas à laisser un commentaire, pour donner des idées ou simplement pour les encourager !

Vous retrouverez la suite de leurs cours prochainement. 🙂

Bien évidemment si vous utilisez une partie de cet article, je vous remercie de me citer…